Voix du nucléaire

on dailyvici's blog

Lien: https://www.voix-du-nucleaire.org/terrawater-scenario-energetique-des-voix/

Un scénario électrique qui concilie défense de l'environnement et augmentation de la capacité nucléaire ? Ce n'est pas sérieux voyons !

Même si l'adhésion à l'énergie atomique a connu récemment un regain de faveur - en fait depuis les chocs pétroliers le meilleur marqueur du soutien à cette forme de production est le prix des alternatives :), et en ce moment cet élément est bien présent - nous n'en sommes pas encore au point où la population adhère massivement à l'idée que le nucléaire est ce qu'il y a de plus écolo et durable - et de moins dangereux - pour une production électrique un peu conséquente et disponible plus ou moins à la demande.

De fait, l'essentiel des scénarios électriques produits ces derniers temps pour notre pays voient tous une diminution de la puissance électrique installée pour le nucléaire dans les décennies à venir et jusqu'à la fin du siècle.

Mais un "nouveau venu" - les Voix du Nucléaire - propose (sans surprise avec un tel nom !) une trajectoire où le nucléaire augmente fortement - et la production électrique aussi - d'ici à 2100. Dans ce même scénario éolien et solaire augmentent aussi jusqu'au milieu du siècle, et surtout du stockage assuré par des stations de pompage-turbinage (des STEP), qui seraient massivement construites dès maintenant. Elle serviront d'abord à équilibrer les ENR intermittentes, et ensuite à assurer la flexibilité journalière et hebdomadaire en complément d'un nucléaire plus important qu'aujourd'hui.

En pratique ce scénario repose sur les axes suivants :

Ce scénario est purement électrique, et fait passer la production de 500 TWh actuellement à 800 TWh en 2070. Il n'est formellement pas incompatible avec la sobriété puisqu'aujourd'hui la France utilise 1600 TWh d'énergie finale tout compris.

Il est trop tôt pour dire si ce scénario est, dans ses moindres détails, pertinent ou pas. Mais il offre une base de réflexion intéressante dès lors que l'on souhaite discuter du meilleur compromis possible dans un monde qui va se démondialiser, et où tout ce qui est physique (espace au sol, biomasse, métaux) va devenir de plus en plus difficile d'accès, hypothèse généralement peu présente dans les autres scénarios de place qui postulent à peu près tous l'inverse.

Espérons aussi qu'il contribuera à nourrir un débat pacifié et non à renforcer la fréquence des noms d'oiseau !

Post original sur LinkedIn